Il y a ... un appareil photo, Il y a ... un journal de bord

Congrès, crottin de cheval et tango à Buenos Aires.

Congrès, crottin de cheval et tango à Buenos Aires.

Le grand retour au « travail » pour nous ! Le rendez vous au congrès des ortho prothésistes d’Argentine est arrivé pour enchainer ensuite sur un volontariat à La Manzana, petite ferme familiale grouillant de projets.

 

Une capitale comme à la maison

Buenos Aires est surnommée « le Paris d’amérique du sud » et il est vrai qu’à certains moment c’est à s’y méprendre. La configuration de la ville et les « carrefour market » à chaque coin de rue arriveraient presque à apaiser le mal du pays. On part en repérage pour le congrès qui doit avoir lieu demain. On veut être sûrs de notre coup et ne pas arriver en retard pour nos retrouvailles avec Jorge notre ami ortho du Pérou.

Une fois les accréditations obtenues le jour J, on peut enfin découvrir les installations du congrès. On ne rentrera pas dans les détails mais il est évident que les moyens ne sont pas les mêmes que lors des congrès français. Les conférences (internationales) sont très intéressantes et beaucoup sont axées sur les Jeux paralympiques de Rio ou l’on compte bien se rendre en Septembre. Pour nous c’est un vrai plaisir de se replonger dans notre univers professionnel.

 

congrès ortho

 

On prend quand même du temps pour explorer la ville. Ce qui nous vaudra le titre des « plus grands marcheurs » de l’auberge de jeunesse. Il faut dire qu’on fait un bon gros tour de plusieurs kilomètres car la ville est agréable pour se promener. On ira du jardin japonais jusqu’au quartier de caminito célèbre pour ses maisons de couleurs. Ici tout respire le tango, le mate (boisson traditionnelle), la parillada (grillades) et le bon vin.

 

quartier de buenos aires

 

Lorena que nous avions rencontrée, avec son mari Sergio, à Ushuaia nous propose de faire une virée à Tigre. En banlieue de la capitale, cette ville c’est développée autour du « Delta del Tigre » et elle attire les foules le week end. Ici on trouve de tout pour décorer sa maison ou bien manger au bord de l’eau. On se laisse tenter par une petite visite en bateau à travers les différents rios. La vie est bien organisée avec des bateaux qui font office de transport urbain. Chaque maison à un ponton ou les gens attendent la navette ou le bateau « magasin » qui permet de se ravitailler en eau potable, gaz et autres denrées alimentaires. Avec Lorena qui est toujours de bon conseil pour les bonnes choses, nous nous décidons à franchir le cap et manger une parrillada « spéciale » puisque d’après Roland « quitte à essayer autant le faire bien ». C’est ainsi qu’on se retrouve avec une montagne de viande posée sur un petit grill à notre table. Y’a plu qu’à… On arrivera à peine à manger la moitié et on remporte le reste. Cette journée en bonne compagnie était super chouette ! Muchas gracias a la guia Lorena !

 

Parillada avec Lorena

 

 

2ème expérience HelpX

Nous avions contacté Sol quelques semaines auparavant pour passer une semaine à « la manzana ». Sans trop savoir ce qu’on allait faire ni à quel rythme vous voilà donc arrivés dans cette famille bien active qui ne s’ennuie jamais. Pas vraiment d’horaires ni de règles, justes quelques consignes concernant poules, canards,chevaux et la brebis.

 

jardin de la manzana

La journée on désherbe, ramasse le crottin de cheval, plante des graines et transplante des salades. Le soir c’est une autre histoire ! Sol et Jorge nous invitent à partager leurs activités. Le lundi c’était tango et on a adoré ! Mercredi cours de cuisine végétarienne (on a même reçu notre diplôme), jeudi méditation et vendredi salsa (là on a passé notre tour parce qu’on était tout fatigués…). Samedi on a savouré un petit « champagne » pour fêter la semaine passée ensemble et cloturer le tout par une petite glace en ville.

Cette expérience a été comme la première très riche et ce fut un plaisir d’échanger et d’apprendre à leurs côtés. Nous avons eu une vraie révélation pour la savoureuse cuisine végétarienne concoctée par Sol et ses enfants.

 

20160820_212126-COLLAGE

 

Retour sur la route.

En quittant la manzana on était totalement dans le flou. On savait qu’on voulait aller voir les chutes d’Iguazu qui se visitent du côté argentin ou brésilien. On avait fait beaucoup de recherches sur la probable existence d’un train reliant Buenos Aire à Posadas (dernière ville argentine à la frontière paraguayenne) mais sans rien trouver de concret. Retour donc à la capitale sans très bien savoir ce qu’on va faire… prendre un train pas cher, un bus trop cher jusqu’à Puerto Iguazu ou faire environ 1000km en stop. Finalement aucunes de ses solutions, le train n’existe plus, le stop trop long et on trouve un bus qui nous emmène à Posadas pour 800 pesos argentins, ce qui est raisonnable. Un petit coup d’œil rapide dans le lonely planet amérique du sud et nous décidons de passer la frontière pour le Paraguay et y passer quelques jours pour nous rendre à Iguazu côté Brésil. Pour la suite il faudra attendre encore un peu mais promis on vous racontera tout ça !

 

En attendant, que vous soyez plutôt ville ou campagne, Buenos Aires c’est par ici :

Buenos Aires , Argentine
Album : Buenos Aires , Argentine

16 images
Voir l'album
 

Mots-clefs :

A propos de Dans le sac de roland et lucie

Partis depuis le 26 aout 2015 suivez nos aventures à travers le monde

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Bib & Francy en Tour du... |
Treks à Gogo |
Luxembourgpourlescolombiens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Campinglesnaiadeschatelchehery
| Monvoyageapekin
| Vers la Croatie