Il y a ... un appareil photo, Il y a ... un journal de bord

La côte Pacifique, plages et iles cachées

La côte Pacifique, plages et iles cachées

Découvertes des plages mexicaines et repos sous les cocotiers!

Ce qui nous a motivé à rejoindre la côte pacifique dans un premier temps, c’est la saison des baleines qui viennent se reproduire dans le golf de californie. Pourtant… nous en n’avons pas vu… il faut dire que l’on a déjà eu la chance de nager avec des baleines en Polynésie et qu’on va éviter d’en déranger une deuxième fois en prenant un bateau à moteur plein de touristes pour les pister.

Bref, nous sommes arrivés le cœur léger à Puerto Vallarta en se disant que l’on passerai du temps sur la plage à faire du snorkeling et en guettant les baleines à l’horizon. Grossière erreur, la ville est une énorme station balnéaire américo-canadienne. Certes il y a tout ce qu’il faut, du burger king au wall mart et c’est confortable mais franchement sans charme. Les plages sont couvertes de transats et parasols et les vagues bien trop fortes pour aller faire trempette. Ce qui est sûr c’est que la Nayarit est le paradis des surfers. Après une nuit dans une auberge démesurément chère pour ce qu’elle offre (l’oasis au passage…) nous avons pris la route pour « Lo de marcos » un village qui est plus au nord et qui nous semble donc un peu plus calme. Nous avions repéré un genre de « camping à le ferme » et récupéré les infos de bus à l’office du tourisme.

En pratique : prendre un bus direction « Sayulita » puis de là bas en reprendre un autre pour « lo de marcos » le tout pour environ 50 pesos. Nous avons chercher le fameux camping mais nous ne l’avons jamais trouvé, donc on s’est rabattu sur l’un des nombreux « rv park » qui longent la plage à savoir le « pequeño paraiso » (petit paradis) qui pour 200 pesos la nuit en tente porte plus que bien son nom.

camping pequeño paraiso, lo de marcos

La plage est superbe est bien moins dénaturée qu’à Puerto Vallarta. Certes ça reste un endroit touristique mais qui a su rester « authentique ». L’eau est chaude mais les vagues très fortes et en un instant Roland à perdu son masque de plongée…

Le lendemain, nous reprenons le bus pour aller à Sayulita à la recherche d’expédition pour les iles marietas. Grossière erreur c’est un Puerto Vallarta plus petit ou le prix des expé sont juste ahurissants et il faut trouver vous même des gens pour remplir le bateau. Le vrai bon plan est d’aller directement à Punta Mita (puisque TOUT les tours partent de là bas) et les prix sont DEUX FOIS moins chers. En gros pour 380 pesos par personne vous pouvez aller aux iles contre 800 à Sayulita.

islas marietas

Les iles sont magnifiques ! Des plages cachées sont au centre de l’ile partiellement effondrée. On y accède à la nage mais on n’y reste pas très longtemps car l’ile est à présent parc protégé.Il y a beaucoup d’oiseaux aussi et on ne vous parle même pas des poissons partout autour de vous!

Pour vous rincer l’œil c’est par là :

Puerto Vallarta et Lo de Marcos, Mexique
Album : Puerto Vallarta et Lo de Marcos, Mexique

24 images
Voir l'album

Mots-clefs :

A propos de Dans le sac de roland et lucie

Partis depuis le 26 aout 2015 suivez nos aventures à travers le monde

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Bib & Francy en Tour du... |
Treks à Gogo |
Luxembourgpourlescolombiens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Campinglesnaiadeschatelchehery
| Monvoyageapekin
| Vers la Croatie